La tourbe canadienne et l’environnement

Moins de 0,02% des superficies de tourbières canadiennes sont exploitées pour l’horticulture, fournissant littéralement des milliers d’années de tourbe récoltable (environ 29 000 ans). La regénération de la tourbe canadienne se fait 70 fois plus rapidement que le taux d’extraction. Plusieurs agences environnementales étudient tous les aspects des tourbières afin d’assurer la continuité, la durabilité et la pérennité de cette ressource. Les canadiens sont fiers de partager et de soutenir cette ressource.

Canadian Peat Moss and the Environment-1

Tourbières Lambert est vouée à et pratique, une gestion durable de ses tourbières et est membre de l’association de la Tourbe de Sphaigne Canadienne. Tourbières Lambert est membre de l’association de la Tourbe de Sphaigne Canadienne. Ses membres adoptent une politique de préservation et de mise en valeur des tourbières avant, pendant et après la récolte.

Voici les principaux points de la politique auxquels l’entreprise Tourbières Lambert adhère:
Avant la récolte
  • Réduction des impacts sur l’environnement
  • Annotation de la flore et de la faune
  • Coopération avec les groupes environnementalistes
  • Choix de tourbières pour la préservation
Pendant la récolte
  • Minimisation de la superficie
  • Création de zone de protection
  • Protection d’une couche de tourbe minimale
  • Conception du drainage en fonction de la restauration
Après la récolte
  • Restauration de la tourbière
  • Transformation du terrain en terre agricole
  • Transformation du terrain en production forestière
  • Retour à l’état naturel de terre humide et/ou habitat pour la faune

CSPMA_LOGO_ENGLISH_CMYK

LOGO A-CSPMA